Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Capture d'un très gros bar à la mouche en Bretagne

Jeudi dernier, les coefs de marée et horaires étaient parfaits pour me rendre sur un spot où se trouve de très gros bars. Cela fait quelques années que je les recherche à la mouche, surtout à vue, mais là, ce sera au streamer au vue des conditions à causes des tempêtes et coups d'eau.

Le mois de novembre est souvent l'un des meilleurs mois pour traquer les gros bars notamment d'estuaire.
 
Ce matin, la météo est encore mauvaise. En tout cas la bonne nouvelle c'est que le niveau de nos rivières bretonnes remonte et j'espère que les nappes se rechargent.
Je vais donc les pêcher au streamer dans ces conditions. La pêche à vue étant impossible.
 
Peu d'activité ce matin, juste deux micro-chasse, mais qui peuvent trahir la présence d'un gros bar! 
 
Je vais pêcher un spot que je connais par coeur pour y avoir fait de très gros bars, c'est à dire plus de 70 cm! Ce que l'on appelle des "lunkers" ou bars trophées.
 
Après avoir peigné un spot avec une mouche claire, et pris une petite tape, je passe rapidement sur un coloris foncé. Tout de suite dès le 3ème lancer, je dépiquerai un premier poisson qui semblait joli à la touche. Il prend mal et ne reste pas piqué.
Puis deux lancers plus tard, je lance près de la berge opposée, et strip long et rapide pour déplacer de l'eau et créer des vibrations.
Une vague se forme et fonce sur mon streamer. Je stoppe, puis accélère en réalisant de petits strips rapides. La vague s'intensifie et je prends une très grosse touche. Je ferre et c'est au bout! Rien ne bouge, puis le poisson par vers le fond .. sonde et mets de gros coups de tête. Je sais que j'ai un gros bar au bout mais toujours pas sa taille. Il me faudra plusieurs minutes pour le faire monter en surface. Je vois qu'il fait plus de 70 et qu'il est très rond. Il ne se laisse pas faire. Le combat durera encore un moment car le courant est fort. Il monte plusieurs fois en surface mais replonge et repart de plus belle. J'ai bien eu peur une paire de fois, mais la mouche semble bien engamée.
J'arrive à le fatiguer mais c'est pas loin de 8-10 mn pour que j'arrive à le faire venir sur le bord pour échouer son énorme tête!
Il est massif, sublime et c'est certainement un vieux poisson vu sa forme, quelques blessures. Juste une beauté de la nature. Je l'admire, prends quelques photos et le rends à son élément.
Ces bars sont vraiment de superbes créatures et adversaires. A la mouche ces poissons vous procurent des sensations inouïes!
Mon plus gros cette saison avec ce poisson qui dépasse facilement les 4 kg!
J'exulte .. tremble .. et n'arrive même plus à pêcher pendant bien 10 mn. L'adrénaline a mis du temps à redescendre!
 
Je vais y retourner encore quelques fois avant la fin de l'année, et j'espère refaire un ou deux gros bars. La Bretagne est un des meilleurs spots d'Europe donc du Monde pour la pêche du bar à la mouche et notamment de très gros spécimen.
 
A bientôt,

Matériel que j'utilise pour traquer les très gros bars:

Ces gros bars demandent un matériel bien particulier. Une canne robuste et puissante. Un frein puissant et progressif et sans faible. Un bas de ligne fiable et résistant. 

Voici ce que j'utilise pour mes pêches aux streamers pour le bar en Bretagne que ce soit sur la côte ou en estuaire.

Canne SAGE Maverick 9 pieds soie de 9

Moulinet Redington Behemot 7/8

Soie Rio Striper intermédiaire

Bas de ligne Fluorocarbonne YGK, et pointe en 27°

Mouche: streamer maison

Écrire un commentaire

Optionnel