Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un jour .. un poisson .. une histoire! Grosse truite en nymphe à vue

Lors de mon voyage en Nouvelle Zélande en 2014 avec mon ami Claude nous recherchons des rivières intéressantes grâce au livre "Kent's book Fly Fshing" et quelques informations glanées auprès de connaissances dans la PALM. Nous nous dirigeons vers Murchison et après avoir pêché une très belle rivière sans y voir signe de vie, nous trouvons enfin une rivière poissonneuse où les truites sont là mais guère faciles à prendre.

histoire de pêche, grosse truite à la mouche, grosse truite en nymphe à vue, pêche de la truite en Nouvelle Zélande, ,jean-baptiste vidal moniteur-guide de pêche,enjoy fishing

Les spots de l'Ile du Sud sont plus beau les uns que les autres .. un vrai paradis!

Ce matin là, je descend du camping car avec Claude et Philippe qui vont pêcher ensemble et moi je pars de mon côté.
Je descend la rivière et tombe sur plusieurs poissons peu enclins à mordre. Je n'insiste pas et pars à la découverte. Je suis émerveillé de voir de si belles truites dans une eau si claire. La rivière est magnifique et mon rêve se réalise. Durant ce séjour, cette rivière va m'émouvoir plus d'une fois!

Nous somme en plein mois de Février et je pense que ces poissons en ont vu de toutes les couleurs ce qui rajoute une certaine difficulté qui ne va pas pour me déplaire. J'adore les challenges et déteste les pêches faciles. Je vais être servi!

Après avoir discuté avec un pêcheur Suisse, qui se reconnaitra si il lit mes histoires (le monde est petit), je tombe sur un poisson difficile à voir car dans une grosse veine d'eau rapide, profonde et chahutée. J'aperçois un poisson qui fait des écarts .. donc en phase d'alimentation. A cause des vaguelettes, j'ai du mal à bien voir le poisson et notamment sa tête.. mais il est actif et je devrais le voir décaler si il est intéressé par mes nymphes. C'est un très beau spécimen et je suis tout excité de tenter ma chance.
Après plusieurs essais avec des nymphes plutôt légères et donc pas adaptées sauf si cette truite voulait monter chercher une proie (ce qui n'était pas le cas), je monte une nymphe de type pheasant tail mais plus lourde car je pense ne pas descendre assez et le poisson est bien collé au fond. Mes premières tentatives ne semble pas avoir été très fructueuses même si j'ai un doute sur une de mes dérives. Je me dis que je vais insister un peu et faire des pauses pour ne pas caler ce magnifique poisson.
Après plusieurs lancers, je décide de lancer ma nymphe bien plus amont à 4 mètres du poisson pour la faire descendre dans la bonne couche d'eau .. j'ai trouvé la bonne veine pour lui emmener mon imitation .. je me rapproche de la vérité.
Le poisson décale enfin de manière franche, je ferre, il est au bout .. c'est une grosse truite large et en pleine forme. Elle reste au fond et ne bouge plus .. puis commence à se sentir menacée et decide de descendre le courant, puis de me balader avec mon 14° un peu où elle veut .. je la suis car mon fil est fin et ce poisson doit bien faire 3 kg ou plus. Le combat est intense et je me régale de me faire malmener tout en étant un peu anxieux de perdre ce très beau poisson. Certainement la plus grosse truite de mon séjour à ce moment là. C'était quelques jours avant ma grosse truite de 68 cm prise sur une cigale pour ceux qui lisent mes histoires depuis le début.

histoire de pêche, grosse truite à la mouche, grosse truite en nymphe à vue, pêche de la truite en Nouvelle Zélande, ,jean-baptiste vidal moniteur-guide de pêche,enjoy fishing

La Nouvelle Zélande est l'une de plus belles destinations pour la pêche de la truite fario sauvage

Le poisson est vraiment puissant et j'ai du mal à le maitriser .. à part quelques jolies truites du Grand Ouest américain et de Patagonie jusqu'à 55 cm, je n'avais jamais tenu un tel poisson. Nous avions pris jusque là sur d'autres rivières de NZ des truites inférieures à 60 cm mais s'en rapprochant.
Adrien, le Suisse, é cet instant remonte la rivière et me vois en difficulté et me demande si j'ai besoin d'un coup de main. Franchement, je préfère toujours me débrouiller seul pour ne pas avoir de regret et ne devoir que me reprocher à moi même si je perds un poisson mais dans ce cas de figure, j'accepte volontiers son aide.
Il rentre dans l'eau et sort son épuisette .. le poisson commence à fatiguer mais a encore du jus! Je suis surpris de cette défense, mais il est vrai que le spot est très courant ... et ce poisson super fat!
Cela doit bien faire 7/8 mn que je suis attelé et j'ai hâte de mettre ce poisson au sec.. Quelques minutes plus tard, je le guide et le rentre dans l'épuisette de mon "co-équipier". Yes! Elle est dedans.
Quel magnifique poisson! Elle a de larges épaules, une tête énorme et est vraiment en pleine forme. Elle a du manger quelques bonnes souris cette saison pour avoir autant d'embonpoint!
Je suis vraiment super content! C'est ma plus grosse truite de ma vie à ce moment là de notre voyage.
Je l'observe, lui tire le portrait, la mesure rapidement dans l'eau (64 cm de chair et de muscle) et la remets délicatement à l'eau. Elle est en pleine forme et part à coup de nageoire rejoindre son poste.

histoire de pêche, grosse truite à la mouche, grosse truite en nymphe à vue, pêche de la truite en Nouvelle Zélande, , pêche en Nouvelle Zélande, Ile du Sud Nouvelle Zélande, jean-baptiste vidal moniteur-guide de pêche,enjoy fishing

Encore un super joli spot ou je ferai monter à plusieurs reprises une très grosse truite

Un super souvenir, et le début d'une semaine de folie où je prendrais encore avec mes amis Claude et Philippe de superbes truites farios sauvages de l'île du Sud!
Un nouveau rêve réalisé! Encore un!

Prenez soin de vous et de vos proches.

Restez chez vous!

Merci de m'avoir lu.

A bientôt,
www.jeanbaptistevidalguidepeche.com

Écrire un commentaire

Optionnel