Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rivière rena

  • Pêche sur la Rena en Norvège, septembre 2012 - Fishing on the Rena river in Norway, sept 2012

    Norvège, Rena river, truites, ombres, brochets, pêche en sèche, dry fly fishing, enjoy fishing

    Avec mon ami Olivier, nous sommes repartis 15 jours début septembre aux pays des Elans, 3 ans après notre premier voyage là bas ensemble, pour aller traquer le brochet, l'ombre et la truite.

    Nous retrouvons notre petit spot de campement et le bonheur d'être à nouveau dans cet endroit si nature et magnifique.

    3 years after our first trip together with my friend Olivier, we went back to Norway for 15 days early september, to fish for pike, trout, and grayling. We found our same nice camping spot and all the best memories of our previous stay.

    Norvège, Rena river, truites, ombres, brochets, pêche en sèche, dry fly fishing, enjoy fishing

    Dès notre arrivée nous nous rendons vite compte que le lac où nous avions fait de très belles pêches est très bas du à des travaux et que la pêche du brochet serait compromise. Nous cherchons quelques autres spots sans de réels succès, sauf un petit étangs où nous ferrons quelques brochets de 50 à 70 cm.

    We found out quickly that pike fishing will be tough as the lake where we fished in the past and had great succes is underconstruction so very low and not good for fishing at all. We scout new places without any succes unless a little pond where we caught couple of fish, but nothing big (50 to 70 cm).

    Norvège, Rena river, truites, ombres, brochets, pêche en sèche, dry fly fishing, enjoy fishing

    Nous abandonnons donc l'idée de faire du gros brocs, même si nous passons une bonne semaine à repérer des coins, tenter des lacs et même sur la Rena sur des spots où nous avions fait quelques gros spécimen! mais sans résultats!

    We decided to fish for trout and grayling on the Rena rivers instead and forget pike fishing, even if we try to scout a couple of good looking spot but not succesfully!

    Norvège, Rena river, truites, ombres, brochets, pêche en sèche, dry fly fishing, enjoy fishing

    Les conditions météorologiques sont très changeantes ce qui n'est pas très bon pour la pêche en sèche sur la Rena, et surtout le vent qui stope les éclosions et rends la pêche difficile.

    Nous nous en sortons en insistant sur le parcours mouche de la Rena, sous le barrage, ou beaucoup d'ombres de belles tailles vivents et grossissent rapidement sur ces secteurs. Les ombres de 40 cm sont monaie courante, et nous cherchons à faire des 45+ voir, 50+.

    The fishing conditions were not great for dry fly fishing as the wind was blowing often and stopping the hatch. We had some good moment though by trying and being patient. We fished the Fly Only zone, under the dam where there is a very good population of trout and grayling. 16 inch long grayling are commun and we were trying to get some biggy, above 18 to and 20 inch long.

    Norvège, Rena river, truites, ombres, brochets, pêche en sèche, dry fly fishing, enjoy fishing

    Je fais dès le 3ème soir un très bel ombre de 51 cm en sèche en pêchant aval et en faisant draguer mon sedge. Le poisson est très près de la bordure et le combat assez court, mais le poisson est superbe avec une robe magnifique et un étendard énorme! Cet ombre est en pleine forme et bien gras. Il aura eu toute la saison pour se rassasier avant la période froide arrivant bientôt.

    On the 3rd day, I caught a beauttiful 20 inch grayling on a dry fly, a caddis I was stripping in front of the fish, casting downstream. Short fight as the fish was close the shore, waiting for caddis flies to reach the bank, but beautiful fat grayling with a very big dorsal fin.

    Norvège, Rena river, truites, ombres, brochets, pêche en sèche, dry fly fishing, enjoy fishing

    Avec Olivier nous avons quelques après midi sympathiques, pendant lesquelles nous faisons plusieurs ombres en sèche sur de longs lancers en plein milieu de la rivière, en spey cast avec canne à une main. En effet les gros ombres sont dans la veine principale et les sujets de tailles moyennes à petites sur les bordures, sauf à la nuit tombée quand ils se "collent" à la berge pour venir "cueillir" les sedges qui patinent tant bien que mal pour rejoindre la terre ferme.

    Despite the tough condition we managed to have fun and good fishing. We had to cast a long line, spey casting with single handed 5 weight rod, to reach the main current in the middle where the big ones are, unless at the end of the day when they get close to shore to eat the skating caddis trying to go to the bank to survive and then spawn.

    Norvège, Rena river, truites, ombres, brochets, pêche en sèche, dry fly fishing, enjoy fishing

    Nous ferrons ainsi avec Olivier plusieurs beaux poissons, dont la plupart des ombres au dessus de 40 cm, avec un 51, 47, 46, 45, 44, 43 cm...et une belle truite de 44 cm!

    We had some great fun and good fish as many grayling above 16 each long and a beautiful fat trout.

    Norvège, Rena river, truites, ombres, brochets, pêche en sèche, dry fly fishing, enjoy fishing

    Norvège, Rena river, truites, ombres, brochets, pêche en sèche, dry fly fishing, enjoy fishing

    Tous les poissons ont été remis à l'eau. All the fish went back to the river.

    Assez parlé, voici en image une vidéo qui vient du site de Renafishcamp qui se trouve près des meilleurs parcours de la Rena (où nous avons pêché), qui vous montre parfaitement la beauté de la rivière, des paysages, lumières et magnifiques poissons du secteur. ENJOY!!

    Here you can see in this video that illustrate perfectly the beauty of this place with his wonderful lights, landscape, and great fish. That's where we were. Enjoy it!!

      

    Harrduellen from AndreBrun on Vimeo.

     

    NB: les meilleurs photos ne sont pas publiées, car je les garde pour un éventuel article dans Pêche Mouche avec qui je collabore activement depuis cette année. Merci de votre compréhension.

    NB: Best pictures are kept secret for an article in Pêche Mouche magazine. Thanks for your understanding.

     

    A bientôt, See you,

    Jean Baptiste.

    www.jeanbaptistevidalguidepeche.com

  • Petite excursion en Norvège à la recherche de pikes, truites, et ombres - juillet 2009

    DSCN5903.JPG

     

     

    Après avoir réussi à convaincre mon pote Oliv de partir aux Bahamas l’an dernier pour faire nos premiers bones, cette fois-ci c’est lui qui m’appelle et me dit : « qu’est ce que tu as prévu de faire début juillet ? un petit tour en Norvège sur mes coins ça te tenterai pas ? » !

    Il m’envoi plus de 10 mails avec photos à la clef, en faisant son maximum pour m’appâter, et vous savez comment cela se passe dans ces cas là… on craque… !

     

    10 jours plus tard, je traverse la France pour me rendre en Alsace et rejoindre Oliv pour préparer l’expédition…et expédition il y a !

    Nous faisons les courses pour 15 jours, chargeons les deux « ponton boat », de vrais petits bijoux qui s’avèrent être le top pour ce genre de pêche surtout en expédition, les tentes, tout le matériel de pêche (avec bien sûr des choses qui ne serviront pas, ah tout comme le vélo hein Oliv.. ! ah ! ah !) et avec un organisation à la Sommen, nous réussissons tant bien que mal à tout faire rentrer dans le Partner tout en ayant un peu de visibilité dans le rétro histoire de pouvoir conduire et traverser l’Allemagne, le Danemark et une partie de la Norvège !!

     

    Après plus de 30 heures de trajet, nous y sommes, au beau milieu des territoires vastes et magnifiques de Norvège…en route pour une découverte (pour moi) de lacs à brochets et de la fameuse Rena.

     

    P1080338.JPG
    P1080282.JPG

    Dès notre arrivée, nous montons le campement, attaqués de toutes parts par la micro mais très gênantes (voir horrible) faune locale : les moustiques et les rubus !! Les pontons sont montés, tout le matériel est prêt, une petite nuit et enfin on pourra poser nos mouches sur l’eau…

     

    P1080344.JPG

    Nous avons un temps magnifiques, beau et chaud pendant les 5 premiers jours et même si les conditions sont moins bonnes que celles qu’Olivier avait rencontré il y à 3 ans notamment et lors de ces multiples expéditions, nous ferons une bonne quantité de brochets chaque jour. Il manque à l’appel, les ombres qui ne souhaitent pas gober, et il est vrai peu de mouches sortent de l’eau, expliquant le peu d’activité de surface.IMG_5942.JPG

     

    DSCN5870.JPGNous prenons la plupart des brochets au très gros streamer, et commençons petit à petit à monter du poppers et gurglers pour les faire monter en surface…de belles attaques et quelques poissons sympas. Les brochets sont très combatifs et ne se rendent qu’après plusieurs minutes de combats, quelques éclaboussures, et rush ! Au final aucun poisson du mètre, mais nous en feront suivre, monter derrière nos mouches mais aussi fuir dans ces eaux très claires…D’ailleurs nous avons pu faire quelques poissons à vue, en localisant les brochets sous les herbiers, dans l’attente d’une proie…instant magique, de voir le poisson posté, de lui lancer son petit stream et de le voir le happer à quelques mètres de soi, ou de signaler laP1080354.JPG présence d’un poisson à son pote de pêche et de lui donner les instructions de lancer puis de lui indiquer le comportement du poisson pour adapter ses strips et lui faire prendre un fish !!

     

     

    IMG_5927.JPG

     

    DSCN5884.JPG

    Après s’être fait quand même bien plaisir au brochet, même si nous sommes restés un peu sur notre faim, nous changeons de campement pour aller proche de la Rena. C’est une des meilleures rivières de Scandinavie pour la pêche en sèche.

    DSCN5885.JPG

    Encore une fois, Olivier me fait constater que les conditions ne sont pas au top. Le temps est en train de changer et les éclosions sont quasi inexistantes pendant la journée, ou seulement quelques rares poissons se font remarquer en gobant souvent au milieu du cours d’eau ! alors que le wading est quasiment impossible si ce n’est en bordure…donc pas possible de pêcher ces gobages sporadiques !

    Nous aurons plus d’action en soirée, à savoir qu’en Norvège il ne fait pas nuit l’été, seulement la lumière diminue un peu pour repartir de plus belle !P1080456.JPG

    Le soir les éclosions de mouches sont impressionnantes, et la quantité de mouches en l’air et ensuite sur l’eau et vice versa est incroyable mais ne nous aide pas à savoir quelles mouches nouer au bout de la ligne !! Il nous faudra quelques soirées pour comprendre leur cinéma, et s’apercevoir que la majorité des mouches sur l’eau sont des trichoptères, parmi les éphémères, exuvies… Des nuages volent haut dans le ciel, près des arbres, et les retombées et les éclosions n’en finissent jamais, si bien qu’il nous est arrivé de pêcher de 23h à 6 heures du matin, avec une petite pose casse croûte entre deux coups de ligne !DSCN5894.JPG

    Nous comprenons que les sedges sont pris dans des conditions très particulières et qu’il faut faire draguer son sedge exactement comme les vraies mouches, ce qui semblait simple au début quand nous nous en sommes aperçus, mais bien plus difficile dans la pratique. Les poissons prenaient à certains moments uniquement des sedges qui courraient sur l’eau de la droite vers la gauche par exemple !! dans un timing très particulier, puis parfois une émergente,… Pas facile parfois de pouvoir reproduire la nature, mais nous y sommes quelques fois parvenu, ou les poissons ont eu un moment de faiblesse ou un peu de compréhension et ont fini par prendre NOTRE mouche après parfois plus de 45 mn de lancer et posé, lancer et posé puis draguage… Parfois, les poissons se sont montrés plus aimables et ont pris notre mouche au premier poser, ou dans les quelques premiers lancers. Ah, la magie de la pêche à la mouche.P1080324.JPGDSCN5922.JPG

    Nous avons fait quelques beaux coups de ligne, comme cet ombre repéré la vielle par Oliv alors que j’en prenais un plus bas de 50 cm, et qu’Olivier a fait monté le premier soir, puis que nous sommes revenus voir le lendemain. Après avoir compris sa façon de gober et qu’au premier passage Oliv fait monter en faisant bien draguer son sedge depuis l’aval, le ferre et le combatte puis le remette à l’eau. Un autre ombre de 50 cm !

     

    DSCN5908.JPG

    La Rena est peuplée de très belles truites et de jolis ombres. Nous aurons fait quelques beaux poissons et auront appris beaucoup de choses et surtout passer de très bons moments au bord de l’eau en compagnie d’un pote pêcheur à la mouche ! C’est ça aussi la pêche à la mouche. L’échange d’histoires, d’expériences, de visions des choses, de stratégies, de techniques et de franches rigolades…c’est tout simplement sans fin, tout comme la PECHE A LA MOUCHE !!

     P1080341.JPG

    A bientôt,

     

    Jean Baptiste.