Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un jour .. un poisson .. une histoire! Gros bonefish de Los Roques

En 2011 avec mon binôme de pêche Olivier nous décidons de partir au Venezuela à Los Roques.
Je m'occupe de l'organisation, comme à chaque fois, et réserve une posada au meilleur rapport/qualité/prix disposant d'un bateau pour vous déposer sur les îles voisines, 4 jours guidés avec deux guides locaux, dont Guareque, un des meilleurs et qui à l'époque guidait depuis 23 ans, recommandé par des amis et contacts.

Après un mois et demi de repos après ma saison sur le Rio Grande comme guide et manager de Kau Tapen lodge, nous embarquons pour Caracas et cet archipel d'îles reconnues pour être une très bonne destination pour le DIY permettant de pêcher le bonefish principalement, mais aussi le permit et le tarpon.
Notre plan était de pêcher 10 jours seul, notamment pour les bones par nous même ayant déjà été sur d'autres destinations, et 4 jours le tarpon et le permit avec les guides locaux disposant d'un bateau.

Après avoir pêché sur plusieurs îles entre 10 et 45 mn de bateau à proximité de Gran Roques, l'île principale où sont situées toutes les posadas, restaurants et commerces, nous avions estimé que l'île la plus proche, Madriski, et Gran Roques avaient un très bon potentiel pour faire des bones et des jolis!

Nous retournons donc ce jour là sur Madriski que nous avions pêché déjà deux fois et donc fait le tour de l'île pour y découvrir son potentiel. Les bonefish sont à peu près partout, et bougent beaucoup. Nous en ferons dans de nombreuses situations et la plupart avec des imitations de petits poissons sans utiliser trop les gummy car pour moi c'est plus près d'un leurre souple que d'une mouche. J'utilisais donc des mini-clousers blanc/argent ou blanc/olive montés par mes soins qui étaient très prenants sur ces bone focalisés sur ce type de proie et souvent en chasse dans les bordures en petits groupes.

Une après midi alors que mon pote fait la sieste et profite du beau soleil, je continue de pêcher car me reposer me parait impossible quand vous avez des opportunités de prendre de jolis bones à chaque instant.
Muni de ma canne SAGE XI3 soie de 8, je longe la plage, et arrive sur le grand flat aux herbes à tortue où quelques jours auparavant nous avions fait quelques poissons.
Je longe doucement le flat et l'herbe à tortue que les bonefish apprécient particulièrement car très riches en proies en tout genre, notamment crabes et crevettes.
A chaque voyage nous emportons notre nécessaire de montage de mouche pour s'adapter aux conditions et pouvoir monter des mouches en fonction de nos observations. J'avais donc confectionné la veille de toutes petites crevettes couleur olive en taille 6 non lestées pour ce spot.
Après avoir pris quelques poissons de taille moyenne, tout près de la plage entre le sable et l'herbe à tortue j'aperçois une masse sombre se déplacer (les bones sont très durs à voir sur ce substrat) puis soudainement une large queue pointe à l'horizon. Impossible de la rater vu sa taille. Je m'approche doucement pour bien localiser ce poisson qui est solitaire .. attends le moment idéal, c'est à dire lorsqu'il va effectuer un nouveau tailing pour lui poser la mouche juste à côté. Lorsque les bones font du tailing il est très important de lancer tout près car ils n'ont qu'un petit champ de vision. Il faut être très précis donc et discret. Ma petite mouche non lestée tombe parfaitement à 30 cm de lui .. il relève la tête, je strip .. il la voit .. la suit puis la prend en tailling! Fish on!!!
Le poisson est bien sûr surpris par cette crevette piquante! et part comme une fusée .. il décolle littéralement et m'arrache la soie des mains .. le moulinet se met à chanter .. c'est parti! Pas trop de corail sur cette zone, donc je suis serein mais rentre dans l'eau et le suis un peu tout en gardant ma canne très haute..
Une fois le gros rush passé je mets beaucoup de pression pour le faire revenir ... il obéit .. pendant ce temps là mon pote Olive arrive à l'horizon et me voit pendu .. il s'approche et lui explique la situation et le fait que j'ai un joli bonefish au bout..
Le combat est puissant et intense .. c'est vraiment un poisson large et fat .. plus il s'approche plus je me rends compte que j'ai au bout de ma canne mon plus gros bone de ma vie (à cette époque).
Après avoir essuyé de nombreux rush, je le bride pour le faire passer par dessus l'herbe à tortue puis le glisse sur le sable dans peu d'eau .. Il est énorme!
Nous n'en revenons pas tous les deux et je suis en trans! C'est vraiment un très gros poisson .. de loin mon plus gros. Il mesure environ 70 à la fourche et nous estimerons le poids avec Guareque .. environ 9 à 10 libres! Je suis comblé!
Cette action et situation de pêche étaient si belle, un cadre à couper le souffle .. seul sur un flat perdu au milieu de cet archipel!
Un grand moment de notre séjour .. mais plus tard .. j'aurai une autre expérience inoubliable dans ma vie de pêcheur .. mon plus gros tarpon .. mais c'est une autre histoire!

Prenez soin de vous et de vos proches.

Restez chez vous!

A bientôt,
www.jeanbaptistevidalguidepeche.com

Écrire un commentaire

Optionnel