Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dorado

  • Bilan de la saison 2010...des clients heureux!

    L'année 2010 se termine dans quelques jours et j'avais envie de faire un petit bilan sur mes 2 saisons passées et faire un clin d'oeil aux clients que j'ai guidé.

    J'ai commencé mon année 2010 au lodge de Villa Maria puis à Kau Tapen sur le Rio Grande , en Terre de Feu, à la recherche de la truite de mer trophée, de janvier à mi avril, où la saison a été comme toujours très bonne avec des très belles truites de mer, comme celle de Hakan Norling (Guideline) qui pesait 28 livres. Nous avons eu un début de saison très arrosé et les niveaux du Rio Grande ont atteint un niveau que je n'avais jamais vu en 3 saisons, mais dès que les eaux sont redescendues, les pools étaient littéralement remplis de truites de mer mordeuses. Si il y avait un bémol, cela viendrai du fait que l'on est pas pu beaucoup pêcher en sèche en février compte tenu des niveaux et de la température de l'eau qui n'est pas montée, mais nous avons fait tout de même quelques poissons au bomber ou hitch tube (skatting tube). Le finish de la saison a été intéressant, avec beaucoup de poissons dans les pools et des niveaux d'eau très bon.

    J'ai passé ma deuxième saison au lodge de Tsimane, en Bolivie pour la traque du dorado, pacu et yatorana, durant l'été de mi-juillet à mi-octobre. Première saison du lodge de Tsimane, après avoir ouvert ces portes en 2009 pour inaugurer les lieux et faire venir les agents, journalistes et photographes.

    J'ai appris énormement de chose à Tsimane, car même si j'avais déjà guidé deux saisons pour le dorado à Pira Lodge, Tsimane est très différent. Tout d'abord on pêche exclusivement en rivière, le Rio Secure, et principalement à vue, à la recherche de dorado en maraude, ou posté dans les courants, mais aussi du Pacu et Yatorana, qui sont plutôt herbivore et qu'il faut aller chercher avec des imitations de fruits en sèche ou avec de tout petit streamer. La pêche se pratique en wadding même si l'on se déplace en bateau pour parvenir sur les postes de pêche. La saison a été très bonne et nous avons fait prendre beaucoup de beaux dorados, avec durant ma saison un dorado de 26 livres pris à vue sur un des hot spot du parcours aval du lodge. L'expérience a été très enrichissante aussi du fait que l'on se trouve en pleine jungle bolivienne, et que nous travaillons étroitement avec les "indiens" locaux, qui sont de précieux guides, connaissant parfaitement leur environnement. J'ai pu apprendre beaucoup d'eux, notamment par l'observation.

    L'année 2010 a donc été très enrichissante et chargée, avec de belles découvertes pendant mes saisons, mais aussi par les voyages que j'ai fait sur mon temps perso, à Isla Morada sur les Keys de Floride, en Autriche, et aux Seychelles! J'ai pu prendre cette année beaucoup de nouvelles espèces que je n'avais jamais pêché à la mouche, comme le pacu, la yatorana, le trigger fish, barracuda, petite carangue, queen fish...!

    2011 est sur le point de démarrer, et je vais continuer à travailler avec Nervous Waters et Untamed Angling. J'espère que cette année sera aussi riche en contacts, expériences, rencontres et découvertes, avec à la clef quelques nouvelles espèces peut être et beaux poissons!

    Je vous souhaite encore une fois, une très belle année 2011, et quelle soit riche en émotions, voyages et découvertes!

    A bientôt,

    Jean Baptiste.

     

  • De Retour de la jungle: petite vidéo d'un dorado à vue sur le Secure en Bolivie à Tsimane logde

    Salut!

    Enfin des nouvelles sur le blog! Désolé!! Oui, j'ai eu des problèmes de connexion au lodge de Asunta en Bolivie, donc je n'ai pas pu mettre d'infos-photos-vidéos de ma saison à Tsimane! C'était la jungle aussi!!

    Quel endroit incroyable, magique, nature, sauvage..dans une jungle surprenante de beauté, de bruits, faune..travail très intéressant et physique en tant que guide, mais au combien enrichissant et passionant!

    IMGP0174.JPG 
    IMGP0347.JPG

    En attendant un report plus complet de la saison, (avec si j'ai le temps un montage vidéo pour fin décembre avant mon départ pour l'Argentine et le Rio Grande pour une nouvelle saison à Kau Tapen lodge), voici une petite vidéo d'un dorado de 24 livres pris à vue sur le Rio Secure, à 5 mn du lodge, en fin de saison, lors de mes jours off, enfin pour mettre les mouches à l'eau et faire du fish!!

    Le dorado là bas c'est : 10mn de combat, 2 sauts monstrueux d'habitude c'est +), des rushs, des coups de tête, une touche et un combat inoubliable!! Voyez en par vous même!! C'est en live..aprè la branche...vient le dorado monstrueux!!!

     
    Dorado à vue en Bolivie à Tsiman - sight fishing for dorado!
    envoyé par doradoman. - Voyage et découverte en vidéo.

    A btot pour plus de photos, vidéos et infos sur la Bolivie, c'est une sacré destination....on voit la pêche en eau douce d'une autre façon après TSIMANE!!

    Contactez moi pour la saison TSIMANE 2011, il reste quelques places, et si vous voulez faire le test, qui de mieux placé que moi pour vous conseiller, et vous aider à préparer un séjour là bas, j'y ai passé plus de 3 mois sur le terrain!!!

    A SUIVRE..............

    Jean Baptiste...                         

  • Devils Gold - Tsimane lodge

    Voici une très belle vidéo réalisée par Castaway film, présentant vraiment l'expérience que l'on vit en venant à Tsimane lodge dans la jungle bolivienne pêcher le Dorado ainsi que le Pacu!!

    J'espère que cela vous donnera envie de venir tenter votre chance et de pêcher ce poisson incroyable qu'est le dorado sur cette magnifique rivière et très bien géré par Untamed Angling.

    Il y a deux places disponibles pour la semaine du 8 au 16 juin 2011, si cela vous intéresse, contactez moi rapidement car les place partent très vite. J'aurai peut être d'autres dates disponibles plus tard, selon les réservations des clients de cette saison.

    A bto, et bon visionage!

    Jean Baptiste  

  • Quelques nouvelles du front en Bolivie à Tsimane lodge!

    P7210020.JPG

    Voici enfin des nouvelles de la Bolivie où je suis actuellement pour guider dans l'un des deux lodges de Tsimane pour la pêche du gros dorados à la mouche. En effet, il y a bien deux lodges mais qui forment la même opération. Les clients restent 3 jours dans le lodge où je suis, à Asunta lodge, puis ont un jour de repos/transfert vers le second lodge, à Pluma où ils séjourent 3 autres journées de pêche.

    Depuis mon arrivée, il y a bientôt un mois, la pêche a été très bonne globalement avec comme partout des jours meilleurs que d'autres, et des conditions de pêche très changeantes. Mais j'ai déjà les yeux remplis d'images incroyables et spectaculaires!

    P8020062.JPG

    La rivière Secure où je me trouve est tout simplement magnifique. La partie en amont du lodge de Asunta, est caractéristique d'une rivière à truites, avec une succession de pools et de rapides, puis de profonds. On pourrait se croire en Nouvelle Zélande ou dans d'autres recoins du monde pour traquer la truite dans une rivière montagneuse. El Rio Secure est le paradis pour de nombreuses espèces de poissons, comme le Pacu, la Yatorana (comme un Pira Pita argentin), le Moturo, Bagre et Surubi (3 différentes espèces de poisson chat) et bien sûr le dorado et ces espèces d'accompagnements, la mojara et le sabalo. C'est incroyable de voir la quantité de poissons présent dans cette rivière.  C'est un réel écosystème très sain et il est très facile de s'en rendre compte...il ne passe pas 1 minutes sans voir UN poisson! C'est endroit de la planète encore préservé de toute activité humaine polluante..et les gestionnaires de Tsimane compte bien le préservé.

    P7210007.JPG

    La pêche ici est très différente que ce que j'ai pu connaître en Argentine à Pira lodge, car nous pêchons réellement en rivière et en eaux rapides. Les dorados ont un comportement assez proche de la truite dans certains cas, dans le sens ou ils se tiennent vraiment postés dans la partie rapides des courants, ou naviguent dans les profonds, mais ont un comportement aussi très différent, car chasse en banc et sont beaucoup plus aggressifs et puissants. Ici les dorados sont parfois très difficiles car les eaux sont très claires et ils se méfient de tous gestes, et percoivent même les soies dans les airs et peuvent déguerpir avant même que la mouche ne soit tombée sur l'eau! Dans d'autres cas, ils ont un comportement réellement alimentaires et ils sont en pleine chasse et très aggressifs et poussent leurs proies, essentiellement les Sabalos, vers la berge afin de les piéger et sautent sur tous ce qui bouge et c'est un moment propice pour y poser sa mouche dans le cas où l'on se trouve dans les environs! Il y a aussi beaucoup de canibalisme et de compétition entres les dorados et il n'est pas rare de voir d'aures dorados venir autour du poisson que vous avez au bout de votre ligne pour essayer de lui prendre sa proie (ici votre mouche et il est posible de se faire couper le leader!) ou de vous faire dévorer votre doradito (petit dorado) par un autre bien plus gros ou de ramener une partie du votre, bien souvent il ne reste que la tête!

    IMG_3028.JPG
    P7200059.JPG
    DSCN0150.JPG

    La pêche se pratique donc essentiellement du bord en wet wading, c'est à dire en pantalon type eaux chaudes (bonefish ou tarpon) et en bottes de waders, en recherchant les poissons dans les structures, bois morts, pierres, blocks rocheux, plantes...ou à vue dans la partie amont du lodge où la clarté de l'eau permet de repérer les poissons en maraude ou postés.

    Copia de IMG_4140.JPG

    Bref, que du bonheur pour moi en tant que guide. J'apprends à comprendre un peu plus ce poisson que je connaissais dans un autre environnement à Pira lodge pendant 2 saisons,et cela est très intéressant. Le guidage est aussi bien différent car nous nous servons de bateaux en alluminium plus long que les Flat boat de Pira, armés d'un moteur 15 CV Yamaha pour nous conduire sur les différents postes de pêche, et la conduite de ces engins est assez compliqué vu la taille de la rivière et la quantité de rochers et pierres qui constituent le fond de la rivière, surtout en ce moment avec les niveaux d'eau très bas. Nous pêchons beaucoup les postes et à vue, en marchant, et non du bateau et je rencontre beaucoup de situations différentes que je n'avais encore jamais vécu! Heureusement nous travaillons étroitement avec les indiens locaux, les Tsimanes, qui nous aident en participant au pilotage des bateaux, surtout pour éviter les pierres et passer les rapides soit avec des batons/perche, soit en poussant. Grâce à leur connaissance des lieux, nous évitons beaucoup de désagréments et de difficultés! Ils faut aussi les voir chasser les sabalos (poissons) avec Arc et flêche! Impressionant!

    P7240024.JPG
    DSC_0290.JPG

    C'est une expérience inoubliable en tant que guide, pêcheur et personne tout simplement!!

    Je vous fais profiter de ces quelques photos pour vous montrer les lieux et ce que je vis...mais comme souvent les photos ne peuvent décrire ce que je vois et je vis!

    DSCF4006.JPG

    A bientôt pour d'autres nouvelles...Soyez patient la connexion est très lente et je n'ai pas vraiment trop de temps non plus!

    Jean Baptiste, en direct de la Bolivie!